Territoires de passages et d'émotions

Tellement denses et rebelles, tous ces beaux territoires de passage, ces terres et ces eaux, ces passantes et ces passeurs d'histoires, ce bien qu'ils font tous, avec des artistes et poètes de Madagascar, d'Irak, du Maroc, du Portugal, du Liban, de tous les coins d'Europe, de France et de Paris la Multiple... alors nous voilà bien émus de vous présenter TERRITOIRES EN TOUS SENS, avec des oeuvres originales d'Amélie Guyot, Virginie Séba, Jean-Luc Raharimanana, Mazim Mamoory (traduit par Yasmine, une élève de terminale au lycée Voillaume d'Aulnay-sous-Bois), un grand merci également à la divine Catherine Serre qui nous a fait découvrir Mazim, et toute notre reconnaissance à Perrine Le Querrec (sa photographie ci-contre), Fazia Raja, Milène Tournier, Astrid Waliszek, Gracia Bejjani, Thérèse Cigna, Valérie Claro, Jean-Yves Cousseau et France Burghelle Rey, Céline Frédérika, Pierre Cohen-Hadria, Mokhtar El Amraoui, les courts-métrages fabuleux d'Alain Boulerot, Judith Lesur, Sébastien Guillen, Marion Bourdier et Raymond Prunier (notre offrande aux éditions La Porte)... Vous découvrirez également les confidences de Fayole Molière, Anne-Marie Pamelard et Fabienne Savarit, Anne Dejardin, Ema Courtois, Linda Bachammar, Yacine Boudia, Gaëlle Bernadette Lavisse, Joseph Noce, Françoise Renaud, MAÏPO, Béatrice Vergnaud, Claude Bolduc et Paul Laurendeau, Marine Levaray, Isabelle Becker (son exposition se prépare actuellement à la Maison du Patrimoine de Six-Fours face à la mer), le fabuleux opéra poétique d'Emmanuelle Cordoliani et l'aquarelle d'Alexandre Piquion, Héléna Barroso, Juliette Keating, Zohra Mrimi, Danièle Godard-Livet, Tristan Mat et Valérie Cassisa, sans oublier les trains à grande vitesse de Juliette Derimay ! D'autres poèmes de Mazim seront traduits par Yasmine dans les tout prochains jours, et mis en ligne dès réception. Nous vous en souhaitons une très belle lecture. Bien sûr, la rubrique reste ouverte à toute nouvelle publication, qui sera accueillie avec bonheur !