top of page

La ville parolante... de chaleurs et de froidures

REVUE LES VILLES EN VOIX "La Ville Parolante" avec ici un collage de Jean-Pierre GALLAIS

Avec l'hiver, tout arrive, les amitiés les froidures, la vie du feu. On commence à intercepter quelques désirs, et puis les retrouvailles parfois. Avec l'hiver, tout commence, et tout tombe, belle chute, et c'est à partir de là que tout surgit. C'est quelque chose l'hiver, on se croirait dans un somme, et pourtant ce grondement, ce bouillonnement qui te parle. L'écriture s'envisage comme une transe, une parenthèse qu'on s'octroie dans la nuit, dans toutes les nuits de la ville, casque sur les oreilles quand tout plie en soi. La solitude si exiguë nous brûle, avec cette brutalité inouïe de l'isolement. Mais la rue est là qui entoure, enrobe, cerne et roule devant soi... et parfois parle, et roule en même temps. Notre revue Les Villes en Voix vous propose une forme de divagation de paroles ourdies dans la ville... comme quand on frotte le granulé des murs pour faire surgir des chemins, des jaillissements, diableries paraverbales, insistantes ou lentement dévalées... Alors conversons ce soir avec les choses de la ville. Des textes, photographies, oeuvres picturales... de Valérie Cassisa, Samia Amar Ben Saber, Jean-Pierre Gallais, Fazia Raja, Jamal Maraou, Béatrice Vergnaud, Marie J. Berchoud, Françoise Renaud, Danièle Godard-livet, Milène Tournier, Joseph Noce, Pierre Cohen Hadria, Therese Cigna, Aline Recoura, Virginie Seba, Fabienne Swiatly, Catherine Serre et Carlo de Boisset, Caroline Diaz, Pol du Bot, Juliette Keating, Isabelle Becker, Helena Barroso, Gracia Bejjani, MAïPO, Véronique Dimicoli, Zohra MRIMI, Jean-Luc Raharimanana...



Yorumlar


bottom of page